Le CBD, nouvelle star de la cuisine ou simple figurant ?

Depuis quelques années, le CBD ramène sa fraise sur le devant de la scène culinaire. Tout le monde se l’arrache ! Véritable atout gourmand ou simple tendance qui va retomber comme un soufflé ? Qu’est-ce que le CBD et comment est-il venu saupoudrer nos assiettes ? Comment cuisiner des plats gourmands avec cet ingrédient insolite ?

Le CBD, c’est quoi ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un des nombreux composants du chanvre (aussi appelé cannabis). C’est la seconde molécule la plus présente dans le cannabis après le TétraHydroCannabinol, ou THC.

Contrairement au THC, il n’est pas un psychoactif, ni un stupéfiant. Il ne provoque ni addiction, ni effet planant. Le CBD est totalement légal. Grâce à ce composant, on bénéficie des propriétés relaxantes du chanvre, tout en étant conscient et maître de soi.

On en trouve dans les commerces spécialisés sous forme d’huiles, d’e-liquides pour cigarettes électroniques, de fleurs, de compléments alimentaires, de tisanes, de cosmétiques et même dans des cookies, des sucreries, ou des boissons !

Le chanvre étoile montante de la gastronomie française

D’abord mis en lumière par les commerces de cigarettes électroniques, puis par l’industrie cosmétique, le CBD se fait aujourd’hui une place dans la gastronomie et dans la mixologie. Chef pâtissier, restaurant, bar, boulanger… Il donne du grain à moudre en cuisine !

Au REHAB, le CBD est roi ! Discrètement niché dans les sous-sols de l’hôtel Normandy, à Paris, se cache depuis 2019 le premier bar sans alcool de France. Ce speakeasy a fait des “hocktails” (high-cocktails) sa spécialité et propose des alternatives saines, mais réjouissantes, aux cocktails alcoolisés. Aujourd’hui, ce lieu intimiste propose également une sélection de plats gourmands, originaux et savoureux, avec comme ingrédient phare le CBD.

La confiturerie chic, Confiture Parisienne, a aussi pris ce tournant et a créé, en 2019, “les confitures les plus cools du monde”. Infusées au CBD, ces confitures sont déclinées en quatre parfums : mangue, figue, poire et miel. Cette délicieuse collaboration avec FrenchFarm.ac a permis de revisiter les confitures avec audace et modernité !

Pour Anthony Courteilles, chef de la boulangerie SAIN, près du Canal Saint-Martin à Paris, l’idée était de proposer des pâtisseries gourmandes pour se relaxer. Par curiosité, ce chef a poussé les portes d’une autre boutique de son quartier : LeFleur CBD Store. Il découvre alors les arômes et l’intérêt du chanvre et décide de s’amuser avec cette nouvelle saveur. Loin de faire chou blanc, il lance en 2020 le Choco-Relax, une savoureuse pâtisserie à la fève tonka, au chocolat et au CBD. Puis, le Cool-Chou fait son apparition en vitrine, un chou généreusement garni de crème de marrons et de crème chantilly infusée au CBD. Prochain pari ? Se sortir du pétrin pour proposer, un jour, du pain au CBD.

Dans la même veine, Steeve, pizzaïolo de la pizzéria l’Authentique, à Nice, a sorti en décembre 2020 sa pizza éphémère au CBD. Une première à Nice ! Composée de crème fraîche, mozzarella, fondue de poireaux, chèvre, kaki et fleurs de CBD, sa pizza aux saveurs sucrées et florales connaît un succès fulgurant. Après une semaine à la carte, 200 gourmands ont gouté la pizza au CBD ! Le succès est tel qu’il finit par proposer pour 3€ le supplément CBD pour donner du piment à toutes ses pizzas.

Travailler les saveurs du chanvre, c’est aussi ce qu’a voulu faire Philippe Conticini, célèbre pâtissier parisien et grand gourmand. Il annonçait fin 2020 la sortie de sa nouvelle création : le Cirrus. Avec cette pâtisserie audacieuse en forme de nuage, Philippe Conticini propose un subtil équilibre entre les agrumes, qui viennent titiller les papilles, et le CBD, délicat et herbacé. Collaborant, lui aussi, avec FrenchFarm.ac, il propose une pâtisserie avec du CBD haut de gamme, issu de l’agriculture 100% biologique, sans conservateur, ni additif.

Aujourd’hui, le cannabidiol est souvent associé au bien-être. Emma Sawko, créatrice du restaurant végan Wild & The Moon propose un concept sain et bon pour la planète. Dans cette cuisine on trouve des ingrédients naturels, végétaliens, issus d’une agriculture locale, saisonnière et équitable. En lien avec ce restaurant, Emma Sawko a lancé une gamme de jus détox. Vous pouvez déguster et vous faire plaisir avec le “Hollyweed”, un lait de noix de cajou anti-stress et relaxant, aux saveurs de sirop d’érable, vanille, fleur d’oranger et contenant du CBD.

Fusionner bien-être, gourmandise et hype, c’est ce qu’on fait Paperboy (un café parisien, connu pour ses brunchs), Équilibre (une marque de CBD) et Levi’s (la célèbre marque de jeans). Ces trois enseignes ont récemment créé une recette de cookies au caramel salé et huile de CBD. Et vous connaissez la bonne nouvelle ? Équilibre a partagé la recette sur son compte Instagram afin que vous puissiez les reproduire chez vous ! Ça nous donne clairement envie de filer en cuisine pour réaliser et tester cette douceur !

Alors d’où vient cet engouement pour le CBD ? Pourquoi est-il devenu un ingrédient si populaire ? Et comment faire pour cuisiner le cannabidiol ?

Pourquoi le CBD vient bousculer la cuisine ?

Le besoin de se relaxer

La période sanitaire actuelle (qui dure un peu trop longtemps) est malheureusement source de troubles divers. Il est reconnu que le confinement, l’isolement et le climat anxiogène ont généré cette année plus d’anxiété, d’insomnies, et de stress. Beaucoup se trouvent impactés psychologiquement par la crise sanitaire. Il y donc un réel besoin de retrouver une sérénité.

Le cannabidiol est reconnu pour de nombreuses vertus. Bien que ses effets restent à prouver, il serait notamment utilisé pour permettre entre autres de :

  • calmer l’anxiété et les crises d’angoisse,
  • apporter détente et sérénité,
  • réduire les troubles du sommeil,
  • soulager les douleurs et inflammations,
  • réduire les nausées et vomissements…

De plus, le CBD contient naturellement des vitamines et des acides gras essentiels, des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, des protéines… Ce qui en fait un aliment sain, avec des effets bénéfiques pour le corps, la santé, l’esprit et les fonctions cognitives.

Une histoire de goût

Si le CBD devient la nouvelle coqueluche de la gastronomie, c’est aussi pour sa saveur particulière. Il fait sortir la gastronomie des sentiers battus et devient gourmand grâce aux plus grands chefs.

Beaucoup jouent avec les fleurs de CBD comme avec une nouvelle épice ou une nouvelle herbe aromatique ! C’est un nouveau terrain de jeu, l’occasion d’expérimenter et l’opportunité d’avoir de nouvelles créations, audacieuses, modernes, inventives et gourmandes.

La fleur de CBD a un réel intérêt gustatif. Elle s’émiette, se saupoudre, s’infuse dans les préparations. Son goût herbacé, piquant apporte une saveur poivrée, agrumée ou mentholée en fonction de la variété choisie. On l’associe avec des agrumes, du chocolat ou même du poivre timut !

En bref, cuisiner le CBD, c’est explorer de nouvelles associations de saveurs !

cuisine CBD

Comment utiliser le CBD en cuisine ?

Avant toute chose, vous devez prêter attention à son origine. Comme dans toute bonne recette, la matière première doit être de qualité ! Il est donc préférable de le choisir d’origine naturelle, plutôt que synthétique. Vous pouvez également privilégier les plantes issues de l’agriculture locale et biologique. Si vous voulez vraiment bénéficier d’un repas relaxant, préférez l’utilisation des fleurs de CBD.

Ensuite, quand on veut cuisiner le CBD, il faut savoir que celui-ci ne se dissout pas dans l’eau. En revanche, il se mélange très bien avec des matières grasses : le beurre, le lait, l’huile ou même le miel !

Une étape essentielle lorsqu’on utilise des fleurs de CBD dans la cuisine, c’est la décarboxylation. À l’état naturel, les fleurs de cannabis ne contiennent pas naturellement du CBD, mais sa forme acide, le CBDA. Cette étape consiste donc à supprimer la molécule de dioxyde de carbone. Pour cela, faites chauffer vos fleurs pendant environ 1h à une température entre 100°C et 120°C.

Dernier conseil essentiel pour l’utiliser en cuisine : attention au coup de chaud !

  • Si vous utilisez de l’huile de CBD, ne chauffez pas votre préparation à plus 120°C.
  • Si vous utilisez des fleurs de CBD, votre préparation ne doit pas excéder les 180°C.

En effet, la chaleur risquerait de détériorer les bienfaits de la plante. Vous auriez le goût, mais pas l’effet relaxant recherché.

Le CBD, n’est donc pas un psychoactif et n’a pas d’effet nocif sur la santé. En revanche, il est reconnu pour ses propriétés relaxantes. Utilisé pour ses vertus apaisantes, il est aussi exploité pour ses saveurs herbacées. Grands chefs, restaurateurs et même apprentis cuisiniers, tout le monde a envie d’explorer ces nouveaux arômes ! De plus, le chanvre a des qualités nutritionnelles intéressantes, qui peuvent être exploitées dans les compléments alimentaires, comme dans vos plats ! Et vous, utilisez-vous du CBD dans vos recettes ?

💻 Article écrit par Solène Boussemart


Partager :

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

2 réponses

  1. J’ai jamais goûté, ni utilisé le Cbd dans une recette, mais pourquoi pas… (si même M. Philippe Conticini l’intègre dans ses recettes, alors il faut le tenter ^^) Cette article a éveillé ma curiosité en tout cas. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *