Désirée café fleuriste

Désirée : fleuriste engagé & café-cantine de quartier

« Désirée » est un café fleuriste engagé, 100% local et de saison. Un lieu hydride enclin à la poésie, où l’on peut venir déguster une pâtisserie maison tout en repartant avec un bouquet de fleurs… ou inversement.

Une idée plutôt originale que l’on doit à Audrey Venant et Mathilde Bignon, les deux fondatrices, amies devenues associées. Engagées et passionnées, elles créent en 2017 leur première boutique dans le 11ème arrondissement, rue de la Folie Méricourt, avant d’en ouvrir une seconde en 2020, cette fois rue de Meaux, dans le 19ème arrondissement. Au menu de ces deux adresses : des fleurs et des bons petits plats à déguster dans une ambiance champêtre et accueillante.

Désiré café fleuriste Paris

Des fleurs locales et de saison

Chez « Désirée », point de roses au mois de février. Rhabillement immédiat pour la Saint-Valentin. Si le printemps se fait attendre, c’est plutôt la saison des renoncules, du mimosa, des anémones ou des anthémis qui ensoleilleront à coup sûr les intérieurs parisiens blafards, en attente des premiers rayons.  

Parti du constat que la majorité des fleurs commercialisées en France sont cultivées dans des pays étrangers (Hollande, Kenya, Colombie, …) et ont parcouru des milliers de kilomètres avant de fleurir nos intérieurs, « Désirée » ne travaille qu’avec des producteurs tracés et français. Privilégier le local apparaît alors comme une manière concrète de protéger et de valoriser la filière horticole française, mise à mal par ces importations.

Pour les fleurs d’hiver, Paris fait le plein de mélatonine, avec des fleurs provenant majoritairement du Var. Puis, à partir de mai, la tendance s’inverse avec un approvisionnement quasi exclusif en Ile-de-France, voire même en provenance direct de Paris intra-muros.

S’il est possible de se faire plaisir avec des bouquets colorés et uniques composés de fleurs fraiches ou séchées, des fleurs à la tige sont aussi proposées. Le but ? Démocratiser et rendre accessible ce plaisir à tous les budgets.

Désirée café fleuriste

Café-restaurant de quartier

Avec ses dizaines de place, terrasse compris, il règne dans cette salle, à la décoration minimaliste – murs en béton brut, mobilier en bois style écolier – une atmosphère délicate et cosy. « Désirée » se divise en deux espaces : d’un côté, le café et de l’autre, l’atelier de composition de fleurs. On s’y rend pour prendre un petit-déjeuner, un déjeuner ou un goûter, seul ou en bonne compagnie, pour travailler ou juste flâner. Le mieux reste tout de même de s’attabler face à la verrière, regard attentionné et posé sur la confection des bouquets.

Deux adresses, deux cartes différentes mais une même ligne conductrice : une carte courte, composée de mets faits maison, à partir de produits issus de circuits courts. Dans l’assiette et dans le pot, un seul crédo, le respect de la saisonnalité.

Au menu du 19ème, des plats gourmands qui changent tous les jours et font voyager, comme cette purée de navets boule d’or, légumes rôtis au beurre noisette, tuile de parmesan ou ce poulet fermier teriyaki, chou-fleur rôti et riz basmati. Quant au 11ème, cap sur une formule réconfortante avec tous les jours, un croque Désirée (pain au levain de chez Fermentation générale, jambon blanc du Perche, béchamel, cantal AOP) ou une quiche du jour, changeant au gré de l’inspiration et des envies de la cuisine. Et pour la note sucrée ou le goûter ? Décadent fondant chocolat châtaigne (sans gluten), régressifs cookie ou madeleine, aérien et original chiffon cake sureau, pavot ou gourmand cheesecake vanille, bergamote : peu de chance que les gourmands et becs sucrés restent sur leur faim.

Pour accompagner mets et douceurs, la carte des boissons se veut tout aussi bien sourcée et rafraichissante. Torréfacteurs indépendants et engagés côté café (Brûlerie de Belleville) et thés issus de parcelles travaillées de manière artisanales, sélectionnés pour leur qualité gustative.

Nouveauté : Désirée Folie-Méricourt accueille depuis le mois de mars des résidences de pâtissières le week-end. La première à s’y être frottée ? Andrea Sham et ses créations toutes plus poétiques et originales les unes que les autres.


Désirée Folie Méricourt
5, rue de la Folie Méricourt
75011 Paris
Du mercredi au dimanche de 9h00 à 17h00

Désirée Buttes Chaumont
96, rue de Meaux
75019 Paris
Du lundi au dimanche de 10h00 à 16h00

Fleurs 
Du mardi au samedi de 11h à 19h30 – Dimanche de 10h00 à 16h00

💻 Article écrit & illustré par Clémence Sahuc

Désirée café fleuriste Paris

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *