Pique-nique zéro déchet : un été gourmand et anti-gaspi !

L’été arrive et avec lui le soleil, les apéros en plein air et les pique-niques gourmands sur la plage ou dans les parcs. Seulement voilà, vous faites attention à vos déchets toute l’année, mais chaque été, le gaspillage alimentaire et les nombreux plastiques à usages uniques viennent gâcher votre plaisir. Vous n’avez pas envie que l’été vienne saper vos bonnes résolutions ? Préparez un pique-nique anti-gaspi, à la fois gourmand, pratique et zéro déchet !

Nos astuces anti-gaspi pour votre pique-nique zéro déchet et champêtre de cet été

Anticiper son pique-nique

Règle n° 1 de l’anti-gaspillage : l’anticipation. Lorsqu’on part en pique-nique, si on veut éviter de faire des achats de dernière minute ou de prévoir trop, il faut AN-TI-CI-PER. On prépare donc son pique-nique à l’avance ! Si vous prévoyez un pique-nique groupé, répartissez-vous les recettes afin d’éviter les doublons. Il serait dommage de se retrouver avec 3 taboulés et 4 quiches lorraines, ou encore de jeter de la nourriture parce que vous en avez trop.

Utiliser ce qu’on a déjà chez soi

Une autre règle élémentaire de l’anti-gaspi est de cuisiner avec ce qu’il y a déjà dans le frigo, un peu comme avec la tarte aux restes que votre mère vous préparait le dimanche soir en famille. Pas très sexy dit comme ça, mais il suffit de quelques légumes, d’un reste de charcuterie ou de féculents pour concocter une bonne petite salade composée à emporter.

Il vous reste des yaourts qui arrivent bientôt à la date limite ? Préparez une tartinade de légumes ou une rillette de poisson, ou même une bonne sauce crudités. Vous êtes plutôt bec sucré ? On sort le fouet et on prépare un délicieux gâteau au yaourt, comme quand on était enfant : moelleux et gourmand à souhait.

Il vous reste des morceaux de votre poulet rôti de la veille ? Mettez-les dans un sandwich avec une petite mayonnaise maison, dans un taboulé ou encore dans une salade de pâtes !

Tartes, quiches et autres cakes salés, il y a tant de recettes gourmandes possibles à faire avec ce qu’on a dans nos frigos et placards.

Cuisiner les produits dans leur intégralité

De la production jusque dans nos foyers, on gaspille chaque année en France près de 10 millions de tonnes de déchets. Alors pour limiter cela, on cuisine les produits dans leur intégralité !

Les fanes de légumes ? On les transforme en pesto, pour tartiner les sandwichs ou agrémenter la salade de pâtes.

Les épluchures de légumes ? On bannit les classiques chips de pomme de terre, trop salées et sur-emballées et on prépare des chips de légumes croustillantes et gourmandes.

Vous avez préparé du houmous pour vos sandwichs, que faire avec l’aquafaba ? Le jus des pois chiches se transforme en gourmandises ! Oui, celui-là même que vous avez l’habitude de jeter dans l’évier ! En fouettant l’aquafaba, vous obtenez des blancs en neige vegan. A utiliser pour préparer des rochers coco, faciles à transporter. Vous pouvez même faire des gâteaux, des blinis ou des pancakes ultra moelleux !

Et le marc de café ? Plutôt que de le jeter ou de l’utiliser comme engrais, vous pouvez l’utiliser pour parfumer les préparations de gâteau.

Utiliser les fruits en fin de vie

D’après une étude YouGov, réalisée pour Too Good To Go, l’application qui sauve les invendus, 60% des français jettent des fruits et légumes, et 82% d’entre eux le font car une partie du produit est trop mûr ou moisi.

Pour éviter cela, faites cuire vos fruits et légumes trop mûrs : en gâteaux, en tartes, en compote ou en confiture ! Vous pouvez aussi les presser pour en faire des jus.

On connaît d’ailleurs les célèbres banana bread et carrot cake : deux recettes gourmandes et anti-gaspi par excellence ! Elles permettent d’utiliser des bananes et des carottes un peu trop mûres.

Pain trop rassis pour vos sandwiches ?

Si votre pain est trop rassis pour vos sandwichs, ne le jetez pas : récupérez-le !

Préparez des croûtons, pour une salade gourmande et croquante. Mixez-le pour obtenir une farine de pain que vous pourrez utiliser pour faire des cookies ou des gâteaux.

Enfin, il existe des recettes ultra savoureuses : l’incontournable pain perdu, facile et rapide à faire ou encore le moins connu mais tout aussi délicieux pudding au pain !

Recyclez vos chocolats de pâques

Pâques était il y a déjà quelques mois et on est sûr et certain que vous avez encore du stock jusqu’à Noël. N’est-ce pas ? Afin de vider un peu le placard à chocolat, concassez-le pour en faire des pépites à utiliser dans des cookies ou faites-le fondre pour concocter un délicieux fondant ou moelleux au chocolat.

Un pique-nique gourmand et zéro déchet !

Nos conseils pour préparer un pique-nique zéro déchet

Cuisiner des produits faits maison pour limiter les déchets

C’est l’adage le plus connu des démarches zéro déchet : “le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas ou qu’on n’achète pas”. Le meilleur moyen d’éviter les déchets est donc de préparer son pique-nique soi-même plutôt que d’acheter des sandwichs, salades, chips et autres boissons suremballés.

Utiliser des contenants et emballages durables

Que ce soit pour manger ou pour boire, quand on souhaite s’inscrire dans une démarche zéro déchet, on utilise des contenants durables.

Alors on dit au revoir aux bouteilles en plastique et bonjour aux gourdes réutilisables. D’ailleurs, la meilleure alternative, saine et zéro déchet, c’est la gourde en acier inoxydable.

Pourquoi ? Contrairement au verre qui peut se briser ou au plastique qui s’use rapidement, l’acier inoxydable est une option viable. Une gourde en acier inoxydable résiste aux chocs, aux rayures et peut être réutilisable à vie. De plus, la gourde en inox garde vos boissons chaudes et fraîches à bonne température et quand on fait un pique-nique sur la plage sous un soleil de plomb, c’est très appréciable ! Économique et pratique donc. Enfin, alternative saine, la gourde inox est parfaitement adaptée à au contact des boissons : aucun transfert de produits chimiques ou de micro-plastiques.

Pour déjeuner votre sandwich sur le pouce, dites adieu au papier aluminium et au film réutilisable ! Utilisez des bee’s wrap : un emballage écologique fait à base de tissu et de cire d’abeille. Vous pouvez aussi utiliser des boîtes à sandwich ou des sachets en tissu.

Pour transporter vos salades et autres crudités, choisissez des contenants réutilisables : bentos, lunchs box, bocaux et autres tupperwares. Préférez-les en verre ou en acier inoxydable. En effet, le plastique garde souvent les odeurs et s’abîme vite, ce qui à terme n’est pas très bon pour la santé.

Vous pouvez aussi prévoir une boîte pour ramener les restes et une autre pour ramener les biodéchets, qui pourront être jetés dans votre compost.

La vaisselle réutilisable

Que celui qui n’a jamais été énervé par un gobelet en plastique qui s’envole au moindre coup de vent ou par un couteau en plastique qui ne coupe pas nous jette la première pierre ! La vaisselle en plastique est de mauvaise qualité. On en consomme souvent plus que nécessaire, car elle est trop fragile et pas si pratique. Alors on arrête les assiettes, gobelets et couverts en plastique et on préfère des alternatives plus solides, qui durent dans le temps.

  • Plutôt que de prévoir un gros saladier, préparez des “lunch box” individuelles.
  • Emmenez la vaisselle de la maison, ce sera peut-être un peu plus lourd à transporter, mais au moins elle ne s’envolera pas au moindre coup de vent.
  • Investissez dans de la vaisselle en bambou ou en plastique réutilisable.
  • Troquez les couverts en plastique contre les couverts de la maison : en inox.
  • Si vous avez besoin de gobelets, emmenez des écocups ! Aujourd’hui, tout le monde en a dans ses placards.

Impossible de mentionner la vaisselle réutilisable sans vous parler des pailles. Fines et légères, les pailles se retrouvent malheureusement trop souvent dans nos océans. Elles polluent et blessent des milliers d’animaux. Saviez-vous qu’il existe des alternatives durables pour les pailles ? En bambou, en inox et même en verre ! Grâce à ces alternatives, vous faites plaisir à vos enfants ou sirotez vos mojitos tout en protégeant la planète.

Les serviettes et essuie-tout en tissu

Les serviettes en papier et le sopalin sont très souvent utilisés pendant les pique-niques. Pourtant, une alternative simple et toute aussi efficace existe : les serviettes ou sopalins en tissu, lavable en machine et beaucoup plus pérenne.

Transporter son pique-nique de manière durable !

Pour emporter partout son pique-nique, on évite les sacs en plastique. On utilise un cabas en jute, un tote bag, un sac isotherme, une glacière, un panier… ou tout simplement son sac à dos !

Trier ses déchets

Il est parfois difficile d’atteindre l’objectif zéro déchet. Parfois des détritus subsistent. Plutôt que de les jeter dans la nature, ou dans les poubelles municipales parfois débordantes et souvent non triées, ramenez les déchets de votre pique-nique chez vous. Cela vous permettra de faire le tri : plastique, verre, compost…

Finalement, préparer un pique-nique zéro déchet, anti-gaspi, savoureux et gourmand ce n’est pas si compliqué. Le plus important est de faire de son mieux et de prendre du plaisir à préparer et partager un pique-nique gourmand et convivial. On espère que tous ces conseils vous aideront à préparer un délicieux pique-nique anti-gaspi et zéro déchet.

💻 Article écrit par Solène Boussemart


Pique-nique zéro déchet : un été gourmand et anti-gaspi !

Partager :

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *